Les bienfaits de l’ostéopathie crânienne

Découvrez les bienfaits de l'ostéopathie crânienne

L’ostéopathie attache une grande importance au crâne et ses structures. Si elle est très efficace contre les acouphènes ou les migraines, les bienfaits de l’ostéopathie crânienne s’étendent bien au-delà de la sphère crânienne et se propose de traiter un éventail très large de pathologies, des troubles digestifs aux douleurs articulaires.

L’ostéopathie prend en compte l’individu dans sa globalité, à la fois physique et environnementale. Toutes les parties du corps étaient reliées entre elle, l’ostéopathe ne séparera jamais les sphères fasciale, musculo-squelettique et viscérale. L’ostéopathie crânienne s’intéresse quant à elle plus particulièrement à une zone comprenant le crâne, la colonne vertébrale et le sacrum. L’ostéopathie crânienne se base sur le principe de la mobilité des pièces osseuses du crâne. Les 22 pièces qui le composent s’articulent par le biais de sutures permettant alors l’adaptation du cerveau à la boîte crânienne, et inversement, grâce à la dure-mère intra-crânienne. L’ostéopathie crânienne s’appuie également sur la dure-mère spinale qui relie la base du crâne au sacrum. On comprend ainsi mieux la manière dont le crâne influence le reste du corps et comment un déséquilibre au niveau de la mâchoire peut occasionner des douleurs dorsales, ou comment une chute peut provoquer des douleurs cervicales.

Les indications d’une consultation en ostéopathie crânienne

Les motifs de consultation sont multiples et parfois surprenants.

- Migraines, céphalées

- Troubles de la sphère ORL (notamment les otites séromuqueuses)

- Bruxisme (grincement de dents, claquements de la mâchoire), difficultés à déglutir

- Douleurs cervicales, dorsales, lombaires

- Trouble postural

- Vertiges

- Troubles viscéraux (diarrhée, reflux, constipation)

- Douleurs articulaires

- Acouphènes

- Troubles visuels

L’ostéopathie crânienne pour les enfants : très efficace contre les otites

Les enfants sont particulièrement touchés par les otites séromuqueuses en raison de facteurs anatomiques. Leur trompe d’eustache est en effet quasiment horizontale, favorisant ainsi la stagnation des mucosités. Il est possible d’établir, en collaboration avec un ORL, un protocole préventif à mener de mai à août chez l’enfant jusqu’à 6 ans. Les otites à répétition chez l’enfant peuvent également résulter d’une naissance avec les forceps ou les spatules ayant modifié l’anatomie crânienne.

Les nourrissons aussi !

Les parents ont tendance à consulter un ostéopathe seulement en cas de problème (reflux, torticolis, problèmes de sommeil…) mais les ostéopathes recommandent en réalité de ne pas attendre qu’il y ait un trouble. Un accouchement est en soi une épreuve pour le corps (celui du bébé, mais aussi celui de la maman !) et même si tout est bien passé, il est préférable de faire un bilan. Des troubles de la sphère crânienne peuvent résulter d’une utilisation des forceps lors de la naissance, entraînant une augmentation de la pression sur certaines zones et agissant même sur les sutures. La cause des troubles peut également résider dans une mauvaise position du bébé in utero. Il est ainsi possible de consulter dès le premier mois. En ostéopathie, la prévention est le meilleur des traitements !

Vigilance néanmoins pour les femmes enceintes pour lesquelles il est préférable d’attendre la fin du premier trimestre pour consulter. Pendant la grossesse, le praticien prendra garde à ne pas utiliser certaines techniques qui stimulent trop le système nerveux. Mais l’ostéopathie reste très utile pour aider à la mobilité du bassin et au relâchement de la maman.

N'hésitez pas à consulter votre ostéopathe Thomas Lemoine à Trie-sur-Baise.

Retour
Lemoine thomas
Osteopathe